perpendiculaire


perpendiculaire

perpendiculaire [ pɛrpɑ̃dikylɛr ] adj. et n. f.
• 1520; perpendiculer 1380; lat. perpendicularis, de perpendiculum « fil à plomb »
1Vx ou littér. Vertical, d'aplomb. Spécialt Écriture perpendiculaire, à caractères verticaux.
Par ext. Qui se trouve à la verticale, au zénith. « Le soleil était déjà presque perpendiculaire » (Fromentin).
2(1637) Perpendiculaire à : qui fait un angle droit avec (une droite ou un plan). ⇒ orthogonal. Droite perpendiculaire à un plan. Droites perpendiculaires (entre elles). Rues perpendiculaires. N. f. Tirer une perpendiculaire. Perpendiculaire abaissée du centre d'un polygone sur un de ses côtés ( apothème) , du sommet d'un triangle au côté opposé ( hauteur, pied, podaire) . Perpendiculaire menée du milieu du côté d'un triangle. médiatrice. Perpendiculaire à la tangente d'une courbe. normal. Abaisser d'un point, d'un côté la perpendiculaire à l'autre côté d'un angle, pour déterminer le sinus, le cosinus, la tangente...
3Archit. Style perpendiculaire : style gothique qui apparaît en Angleterre au XIV e s., caractérisé par l'abondance des lignes verticales et horizontales (remplaçant les remplages du style flamboyant).

perpendiculaire adjectif (bas latin perpendicularis, du latin classique perpendiculum, fil à plomb) Se dit d'une droite qui est orthogonale à une autre tout en lui étant sécante. Se dit, dans E3, d'une droite orthogonale à un plan, d'un plan orthogonal à une droite, d'un plan orthogonal à un autre. ● perpendiculaire (expressions) adjectif (bas latin perpendicularis, du latin classique perpendiculum, fil à plomb) Style perpendiculaire, dernière phase de l'architecture gothique en Angleterre (à partir du milieu du XIVe s.), caractérisée par des fenestrages à subdivisions rectilignes et par des voûtes en éventail. ● perpendiculaire nom féminin Droite perpendiculaire à une autre ou à un plan. ● perpendiculaire (expressions) nom féminin Perpendiculaire commune à deux droites, droite qui est perpendiculaire à celles-ci, qu'elles soient coplanaires ou non. (Dans le cas où elles sont sécantes ou non coplanaires, elle est unique.) Scissure perpendiculaire externe, petite scissure située sur la face supérieure et externe de l'hémisphère cérébral et qui sépare le lobe pariétal, en avant, du lobe occipital, en arrière.

perpendiculaire
adj. et n. f.
d1./d Qui forme un angle droit. Droites, plans perpendiculaires.
Perpendiculaire à: qui forme un angle droit avec. Le garage est perpendiculaire au corps de logis.
|| n. f. Abaisser une perpendiculaire, une droite perpendiculaire (dite aussi normale).
d2./d Litt. Vertical. Falaise perpendiculaire.

⇒PERPENDICULAIRE, adj.
A. —1. GÉOM. [En parlant d'une droite, d'un plan] Qui coupe à angle droit. Perpendiculaire à (une autre droite, un autre plan). Ligne perpendiculaire à un plan (synon. normal, orthogonal). Au plur. Droites perpendiculaires (entre elles); plans perpendiculaires (entre eux). Une droite est perpendiculaire à un plan si elle est orthogonale ou perpendiculaire à toute droite de ce plan, deux droites orthogonales formant entre elles un angle droit, mais ne se rencontrant pas comme deux perpendiculaires (BÉG. Dessin 1978):
1. Le plan du trou occipital est presque perpendiculaire à celui des yeux, et parallèle à celui du palais; ce qui fait que, dans la station verticale, les yeux et la bouche sont dirigés en avant. L'homme est le seul dans lequel ces deux dispositions aient lieu complétement.
CUVIER, Anat. comp., t.1, 1805, p.225.
Empl. subst. fém. Droite perpendiculaire (à une autre droite, à un plan). Abaisser, élever, mener une perpendiculaire sur une droite, sur un plan. Cette pointe est la plus septentrionale de la baie de Cook; elle était à environ trois lieues de distance, et s'élevait doucement vers l'Est, jusqu'à un sommet O, d'où une perpendiculaire abaissée sur le bord de la mer, aurait coupé la pointe 3 vers l'Est (Voy. La Pérouse, t.4, 1797, p.25). Une série de points interdépendants et s'engendrant l'un de l'autre de telle sorte qu'on ne puisse arriver au dernier sans passer par tous les autres, nous fournit l'idée de la droite, de la parallèle et de la perpendiculaire (CLAUDEL, Art poét., 1907, p.152). V. aussi abaisser ex. 7.
MAR. Perpendiculaire du vent. ,,Ligne perpendiculaire à une autre ligne supposée formée par le vent régnant`` (WILL. 1831; ds LITTRÉ, Lar. 19e-20e, Lar. Lang. fr.).
[Appliqué à qqc. de concr.] Il fit quelques pas dans l'allée, perpendiculaire à la route et qui longeait la maison (R. BAZIN, Blé, 1907, p.180).
2. P. méton., MÉCAN. [En parlant d'une force, d'un mouvement] Qui s'exerce suivant une direction perpendiculaire à un plan ou à la direction d'une autre force, d'un autre mouvement. Dans tous ces cas, la résultante Z des forces perpendiculaires au plan fixe, exprimera la pression que ce plan supporte (POISSON, Mécan., t.1, 1811, p.90). Les forces, quelle que soit leur origine, la pesanteur comme l'élasticité, seraient réduites dans une certaine proportion, dans un monde animé d'une translation uniforme, ou plutôt c'est ce qui arriverait pour les composantes perpendiculaires à la translation: les composantes parallèles ne changeraient pas (H. POINCARÉ, Valeur sc., 1905, p.188). C'est l'existence de la lumière polarisée qui a conduit Fresnel à supposer que la vibration lumineuse était transversale, c'est-à-dire perpendiculaire au rayon lumineux (PRAT, Opt., 1962, p.116).
B.En partic., absol., vieilli ou abusivement dans la lang. mod. Dont la direction fait un angle droit avec le plan de l'horizon. Synon. droit, vertical. Pente perpendiculaire; station perpendiculaire; vol perpendiculaire. L'évasion ne présentait pas de grandes difficultés, si ce n'est sur une paroi presque perpendiculaire en dehors de la grotte, et pendant une vingtaine de pieds seulement. Puis, après, le talus offrait une descente assez douce jusqu'au bas de la montagne (VERNE, Enf. cap. Grant, t.3, 1868, p.148). Le gaz venait de s'allumer au plafond, il versait sa clarté perpendiculaire sur le haut de ce visage dont les autres parties disparaissaient dans la pénombre (VOGÜÉ, Morts, 1899, p.9):
2. ... des pousses mal orientées en naissant le restent toute leur crue. Bien entendu, leur force, leur épaisseur, leur valeur pâtissent grandement de ce mauvais départ. Or, toute souche rasée avec la nouvelle lune n'émet que des pousses horizontales. Aucune tige droite, perpendiculaire, n'en saurait jaillir.
PESQUIDOUX, Livre raison, 1925, p.8.
Empl. subst.
Vieilli. La perpendiculaire. La verticale. Il me semble que je suis sur les bords d'un entonnoir, dont l'abîme est le centre. Des cailloux, et même de grosses pierres qui fuyaient sous nos pieds, s'y précipitaient presque en ligne droite. J'avertis mon ami de s'éloigner de la perpendiculaire, ce qu'il fit fort à propos (DUSAULX, Voy. Barège, t.2, 1796, p.107). Écoutez-les [les habiles] «(...) Augmentez ou le volume ou le poids de la terre, la puissance de l'attraction ou du centre de gravité, l'homme qui se tient debout, tombera sur le ventre et se changera en reptile, n'ayant plus la force de prendre la perpendiculaire» (CHATEAUBR., Mém., t.1, 1848, p.617).
MAR. ,,Perpendiculaire avant, verticale élevée à l'intersection de l'étrave d'un navire avec sa ligne de flottaison. Perpendiculaire arrière, verticale élevée à l'intersection de l'étambot et de la ligne de flottaison`` (QUILLET 1965).
P. anal. Écriture perpendiculaire. Écriture dont les lignes sont disposées verticalement, de haut en bas ou de bas en haut. L'écriture des Chinois et des Japonais est perpendiculaire (Ac. Compl. 1842, Ac. 1878-1935).
P. méton., ARCHIT. Architecture perpendiculaire, gothique perpendiculaire, style perpendiculaire. Troisième et dernière phase du style gothique anglais, du XIVe au XVIes., caractérisée par la prédominance des lignes verticales. Je suis excédé de l'architecture perpendiculaire et des manières également perpendiculaires des natifs (MÉRIMÉE, Lettres à une inconnue, 1850, p.309). Pendant qu'il se promenait parmi le double luxe de l'Angleterre et de l'inquiétude métaphysique, savourant de vaporeuses et magnifiques synthèses, poésie, biblicisme, gothique perpendiculaire, carillons anglicans sur les spongieuses pelouses de Kew Gardens (MALÈGUE, Augustin, t.1, 1933, p.373).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. Fin XIVes. perpendiculer adj. «vertical» (Aalma ds ROQUES t.2, p.309, 9.101); XVes. [date du ms.] ligne perpendiculaire (EVR. DE CONTY, Probl. d'Arist., B.N. 210, f° 184 c ds GDF. Compl.); 2. a) adj. 1520 perpendiculaire «vertical» (EST. DE LA ROCHE, Larismethique, f° 225 v°) [att. indirectement dès 1509 par perpendiculairement]; 1637 géom. «qui se dirige à angle droit vers une ligne ou vers un plan» (DESCARTES, Dioptrique, 2 ds LITTRÉ); 1842 paléogr. écriture perpendiculaire (Ac. Compl.); 1850 architecture perpendiculaire (MÉRIMÉE, loc. cit.); 1882 archit. style perpendiculaire (BACH.-DEZ.); [cf. 1812-15 perpendicular English, 1820 perpendicular style (NED)] b) subst. 1567 géom. «ligne qui se dirige à angle droit vers une ligne, vers un plan» (PHILIBERT DE L'ORME, Architecture, f° 33 v°). Empr. à deux reprises (auXIVes. avec francisation du suff., au XVIes. avec suff. sav.) au lat. de basse époque perpendicularis «perpendiculaire», dér. de perpendiculum «fil à plomb» (dér. de perpendere «peser attentivement») d'où m. fr. perpendicle «fil à plomb du maçon» (fin XIVes. Aalma, id., 9.102), perpendicule «fil à plomb, ligne perpendiculaire» (XVIes. ds GDF.). Fréq. abs. littér.:286. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 802, b) 381; XXes.: a) 169, b) 225.
DÉR. Perpendicularité, subst. fém. a) Géom. Fait d'être perpendiculaire (à quelque chose), de former un angle droit (avec quelque chose). La perpendicularité d'une ligne sur une autre, sur un plan (Lar. 19e). L'axe de rotation H doit être perpendiculaire à la fois à l'axe optique de la lunette et à l'axe de rotation V (...). Des méthodes de contrôle fort simples (...) permettent au constructeur de réaliser par réglage la perpendicularité des axes (DANJON, Cosmogr., 1948, p.54). b) Vieilli. Direction, station verticale. Ce matin, en sortant de mon lit, j'ai eu un étourdissement et si Pélagie ne m'avait pas pris à bras le corps et collé contre le mur, je serais tombé à terre. Toute la journée, je suis resté avec une espèce de faiblesse dans la perpendicularité (GONCOURT, Journal, 1876, p.1158). []. Att. ds Ac. dep. 1762. 1re attest. 1575 (THEVET, Cosmographie, VI, 9 ds HUG.); de perpendiculaire, suff. -ité.
BBG. —SCHIFKO (P.). Das Frz. Adj. als lokaler Relator. In:[Mél. Baldinger (K.)]. Tübingen, 1979, t.1, pp.243-244.

perpendiculaire [pɛʀpɑ̃dikylɛʀ] adj.
ÉTYM. 1520; perpendiculer, 1380; lat. perpendicularis, de perpendiculum « fil à plomb ».REM. On trouve perpendicule en français, au sens de « fil à plomb, verticale », jusqu'au XVIIIe siècle.
1 Vx. Littér. Vertical, d'aplomb. || Mur (cit. 1), rideau perpendiculaire (→ Immobile, cit. 10). || Les domestiques sont roides et perpendiculaires (→ Effigie, cit. 4).Spécialt. || Écriture perpendiculaire, dont les caractères sont disposés verticalement.
Par ext. Qui se trouve à la verticale, au zénith.
1 Le soleil était déjà presque perpendiculaire quand je m'arrêtai sur les débris de l'ancienne kasbah, devant le panorama de la plaine.
E. Fromentin, Un été dans le Sahara, p. 247.
1.1 Les ombres contre le mont perpendiculaire
Grandissaient ou parfois s'abaissaient brusquement
Apollinaire, Alcools, p. 61.
2 (1637). Mod. || Perpendiculaire à : qui fait un angle droit avec (une droite ou un plan). Orthogonal. || Droite perpendiculaire à un plan. || Le grand cercle perpendiculaire à la ligne des pôles (→ Équateur, cit. 1). || Perpendiculaire à l'horizon : vertical (→ ci-dessus, le sens 1). || La pesanteur est perpendiculaire à la surface des eaux (→ Horizontal, cit. 3).Vx. || Droite perpendiculaire sur un plan.(Avec un n. au plur.). || Droites, plans perpendiculaires (entre eux). || Lignes, droites perpendiculaires et parallèles d'un quadrillage ( Carré, carreau).N. f. (1662). || Une perpendiculaire : une droite perpendiculaire. || Élever la perpendiculaire d'une droite en un point; abaisser d'un point la perpendiculaire sur une droite. || Tirer une perpendiculaire. || Perpendiculaire abaissée du centre d'un polygone sur un de ses côtés ( Apothème), du sommet d'un triangle au côté opposé ( Hauteur, supra cit. 5). || Perpendiculaire menée du milieu du côté d'un triangle. Médiatrice. || Perpendiculaire à la tangente d'une courbe. Normal. || Abaisser d'un point, d'un côté la perpendiculaire à l'autre côté d'un angle, pour déterminer le sinus, le cosinus, la tangente… || Équerre, té servant à mener, à lever des perpendiculaires.
3 (1932; angl. perpendicular). Archit. || Style perpendiculaire : style gothique anglais, à partir du XIVe siècle, caractérisé par l'abondance des lignes horizontales et verticales (remplaçant les remplages du style flamboyant). || Cathédrale de style perpendiculaire.
2 L'Angleterre a connu la plénitude de son style flamboyant dans les deux premiers tiers du XIVe siècle, avec l'épanouissement du curvilinéaire. Le style perpendiculaire, qui succède à ce dernier, peut être considéré comme une réaction. Son nom en définit avec exactitude le caractère essentiel, l'emploi des verticales, qui refendent les surfaces et qui, par des nerfs horizontaux secondaires, complètent un système de cadres de faible saillie (…) C'est la revanche de la ligne droite, dans sa raideur et sa pureté, substituée aux capricieuses flexions de la courbe et de la contre-courbe.
Henri Focillon, l'Art d'Occident, p. 284.
DÉR. Perpendiculairement, perpendicularité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • perpendiculaire — Perpendiculaire …   Thresor de la langue françoyse

  • perpendiculaire — Perpendiculaire. adj. de tout genre. Qui pend, qui tombe à plomb. Ligne perpendiculaire. une ligne perpendiculaire. tirer une ligne perpendiculaire. On dit, Tirer une perpendiculaire, pour dire, Tirer une ligne perpendiculaire: & alors… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Perpendiculaire — Perpendicularité  Ne doit pas être confondu avec orthogonalité. La perpendicularité (du latin per pendiculum, « fil à plomb ») est le caractère de deux entités géométriques qui se coupent à angle droit. La perpendicularité est une… …   Wikipédia en Français

  • perpendiculaire — (per pan di ku lê r ) adj. 1°   Qui se dirige sur une ligne, un plan, sans pencher ni d un côté ni de l autre, c est à dire en faisant avec cette ligne, avec ce plan, deux angles droits. •   Trois lignes droites perpendiculaires sur C E, DESC.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PERPENDICULAIRE — adj. des deux genres T. de Géométrie Qui se dirige à angle droit vers une ligne, vers un plan. Perpendiculaire à une droite, Droite faisant un angle droit avec elle. Perpendiculaire à un plan, Droite faisant des angles droits avec toutes les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • PERPENDICULAIRE — adj. des deux genres Qui se dirige à angles droits, en formant un angle droit. Ligne perpendiculaire à une autre ligne, à une surface. Tirer une ligne perpendiculaire.   Il signifie quelquefois, Vertical. Ligne perpendiculaire. Direction,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • perpendiculaire — adj. d ékêra <d équerre> (Albanais.001), d ékâro (Cordon) ; k fâ on n anglyo drai <qui fait un angle droit> (001), k fâ l ékêra (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Perpendiculaire commune à deux droites — ● Perpendiculaire commune à deux droites droite qui est perpendiculaire à celles ci, qu elles soient coplanaires ou non. (Dans le cas où elles sont sécantes ou non coplanaires, elle est unique.) …   Encyclopédie Universelle

  • Revue perpendiculaire — La Revue perpendiculaire était une revue littéraire, publiée aux éditions Michalon (1995 1996) puis aux éditions Flammarion (1997 1998). Elle fut l émanation de la Société Perpendiculaire créée dès 1985. Elle a publié de nombreux auteurs… …   Wikipédia en Français

  • Revue Perpendiculaire — La Revue perpendiculaire est une revue littéraire, publiée aux éditions Michalon (1995 1996) puis aux éditions Flammarion (1997 98). Elle a publié de nombreux auteurs contemporains comme Lydie Salvayre, Pierre Autin Grenier, Daniel Foucard,… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.